lundi 22 août 2011

Un heureux évènement...


J'avais lu ce livre d'Eliette Abecassis avant de devenir mère.
Je l'avais aimé, j'avais apprécié qu'elle brise un gros tabou, celui des difficultés que la maternité apporte, notamment dans la vie de couple, et des idées sombres qui peuvent apparaître, très surprenantes alors qu'on s'attendait à vivre quelque chose d'épanouissant, et uniquement épanouissant.


"Désormais, ma vie ne m'appartenait plus, je n'étais plus qu'un creux, un vide, un néant. Désormais, j'étais mère.

Je ne me souviens plus exactement de mon ressenti à la fermeture du livre, si ce n'est que j'avais aimé qu'une femme écrivain s'empare de ce thème.
Il m'avait sûrement un peu dérangée aussi (mais j'aime bien ça en même temps). Je l'avais peut-être trouvé un peu trop sombre, un peu trop pessimiste. Sûrement un chouilla exagéré. Je n'étais peut-être pas totalement prête à lire ce genre de témoignage. Ce n'était pas concret pour moi, tout simplement.

Le 28 septembre, le film adapté de ce roman, réalisé par Rémi Bezançon, sort au cinéma. Avec Louise Bourgoin, le beau Pio Marmaï, Josiane Balasko. Lorsqu'on sait que le réalisateur est l'auteur du "Premier jour du reste de ta vie" (excellent film, terriblement émouvant, sur la vie de famille et la parentalité)... ça promet d'être bouleversant. Peut-être même meilleur que le bouquin.
Rien qu'en visionnant la bande-annonce, j'ai envie d'aller le voir.
J'avais lu que Louise Bourgoin avait énormément bossé pour ce film, avait assisté à une dizaine d'accouchements, s'était beaucoup imprégnée de témoignages de mères.

Peut-être allons-nous avoir droit à un film enfin réaliste sur l'accouchement, pour lequel le réalisateur se serait enfin documenté sérieusement... sans mères hystériques qui ont l'air d'être sous coke, en train de hurler et souffler comme des labradors sur leur brancard, perdre les eaux au resto et expulser un nain 10 minutes après, et bien sûr, sans péridurale? (image terrifiante tellement répandue que le personnel médical se sent toujours obligé d'expliquer que non, un accouchement ne se passe pas exactement comme dans le film "9 mois")

Et en attendant, maintenant que je suis maman, je pourrais peut-être relire le bouquin, pour me refaire une idée fraîche, avec un peu plus de recul.


et puis un teaser, de toute beauté:



 
 alors?

(sinon y a toujours de la téléréalité de maternité à la téloche, à partir de demain sur TF1: Babyboom. A mon avis le truc hyper efficace pour faire pleurer la moitié des mamans/parents de France! Bien tentant ce truc, en même temps.)

3 commentaires:

  1. Peut-être que ce sont les hormones, peut-être que ça fait résonner des choses en moi par rapport à ses frayeurs qui sont aussi un peu les miennes plus le terme approche, mais la bande annonce m'a mis les larmes aux yeux et une grosse boule dans la gorge...
    Manque de bol, mon homme déteste Louise Bourguoin, moi je n'en suis pas fan à la base, mais elle me semble différente dans ce role, et du coup j'ai très envie de voir ce film... Va falloir que je trouve une copine ou 2 pour m'accompagner !

    Caroline
    J - 3 mois...

    RépondreSupprimer
  2. je ne connais pas le livre mais ça me tente bien de voir le film... merci pour l'info

    RépondreSupprimer
  3. je crois que j'irais le voir celui là... :D

    RépondreSupprimer