samedi 21 mars 2015

"Catholique anonyme" de Thierry Bizot



Je viens de lire "Catholique anonyme" de Thierry Bizot, que j'ai beaucoup aimé.
Après m'être plongée dans "Qu'Allah Bénisse la France" d'Abd Al Malik, je poursuis mes découvertes au rayon "spiritualité".

Thierry Bizot est producteur à la télévision (notamment de la série "fais pas ci fais pas ca", et a longtemps vécu éloigné de la spiritualité et de sa religion d'origine, comme beaucoup de catholiques en France.
 Il a décidé de tenir un blog, "croire", puis a écrit ce récit.





J'ai dévoré ce livre en deux jours: il est écrit comme un roman, sincère, frais, humble, passionné, généreux, engagé sans être prosélyte; l'auteur y parle simplement de sa "conversion", de ses premiers pas vers la foi. 
Ayant longtemps regardé la religion avec circonspection, voire avec cynisme, il s'est longtemps contenté de vivre sa vie de manière pragmatique et matérialiste, dont l'aspect "mondanités et paillettes" était évidemment entretenu et développé par son milieu professionnel.

A la faveur de divers événements et rencontres expliqués dans le livre, et en constatant les tensions et moments difficiles dans sa vie d'homme stressé, père de trois enfants et mari, il s'est petit à petit tourné à nouveau vers sa religion d'origine en suivant une catéchèse.
Au début arrogant et plein de certitudes, il a petit à petit compris sa religion sous un jour nouveau. Il faut dire que, malgré sa posture d'athée "rigoriste", certain d'avoir du recul et un peu méprisant pour ces gens qui ont la foi (ce qui, avouons le, n'est pas très à la mode), il sentait, au fond de lui, l'insatisfaction de sa vie s'accroître, et sa curiosité grandir en observant la joie et la fraîcheur des croyants qu'il fréquentait.




C'est ce chemin vers la foi qu'il nous raconte.

Je pense que ce livre peut intéresser des gens différents: les croyants, les catholiques depuis toujours, souvent curieux d'observer des conversions, événement souvent émouvant et source de reflexion sur son propre cheminement spirituel.
Il peut, il me semble, résonner chez les croyants d'une religion différente. Il existe des différences mais aussi pas mal de points communs entre les religions, comme cette question à la fois très personnelle et universelle de la Foi. 

Et enfin, il pourra passionner les athées, curieux voire admiratifs de ceux qui "croient", et ceux qui se intéressent aux spiritualités au sens large, voire aux techniques de méditation, relaxation, pleine conscience... Ces positions de prière, par exemple, qu'on peut trouver au yoga ou ailleurs, menton vers la poitrine, tête penchée vers le sol en signe d'humilité, mais aussi pour des bienfaits relaxants évidents, se retrouvent dans beaucoup de religions différentes... Ce n'est peut être pas un hasard, et même si l'on ne se sent pas proches de ces philosophies, tout chez elles n'est peut être pas à jeter avec l'eau du bain.
Il pourra même, peut-être, répondre aux farouches non-croyants, qui ne comprennent pas qu'un être humain instruit, inséré, relativement intelligent et évolué, dans une société moderne et tout confort, puisse tout simplement "croire" en quelque chose qui n'est ni matériel, ni tangible ni concret.

L'auteur parle avec humour du regard des autres (notamment dans son milieu professionnel peu propice à l'évocation de la foi) et de ces fréquentes questions ou remarques lapidaires auxquelles les catholiques sont souvent confrontés: 

"Mais comment peut on croire en Dieu en 2015?", "Dieu n'existe pas sinon il n'y aurait pas toutes ces guerres", "l'église c'était la domination, des millions de morts, l'Inquisition et les croisades", "le pape est contre la contraception et encourage le sida", "les gens de la manif pour tous sont des intégristes dangereux et intolérants", "pourquoi les règles de l'Eglise n'évoluent pas comme notre société moderne?", "sérieusement tu crois VRAIMENT qu'on peut marcher sur l'eau ou accoucher en étant vierge?", voire "tant qu'il y aura des religions il y aura toujours des conflits", ou "l'Eglise est une fabrique de pédophiles"...


Reconnaissons que le catholique lambda est, comme les croyants d'autres religions, d'ailleurs, souvent un peu méprisé, voire moqué, enjoint à se justifier personnellement d'événements et prises de positions de l'Eglise, régulièrement caricaturées et raccourcies, voire malhonnêtement transformées, prises hors contexte, sans recul ni connaissance.

Ce livre rappelle que la foi est une affaire éminemment personnelle, un chemin vers la paix et la joie, semé de doutes, de questions, de réflexions, une réponse à un manque intérieur, joie qui rayonne d'ailleurs tout au long du livre.

Il rappelle aussi à quel point, pour pouvoir critiquer une religion, il faut la connaître, et que bien souvent les clichés et jugements lapidaires sur l'Eglise sont l'œuvre de personnes s'étant arrêtées à peu près au niveau CE2 du catéchisme ;-)

Humilité et curiosité sont des qualités utiles pour pouvoir respecter ceux qui croient, comprendre le catholicisme (ou toute autre religion), comprendre pourquoi il existe depuis plus de 2000 ans, et pourquoi ses principes continueront après nous, sans que son rôle soit d'évoluer sans cesse au gré des fluctuations toujours renouvelées et fragiles de la morale de nos sociétés occidentales, ni de s'adapter au point de vue franco-francais d'une époque donnée, si courte période à l'échelle de l'humanité.

D'ailleurs, il est passionnant, qu'on croie ou non, simplement sur le plan intellectuel, de se plonger dans les évangiles (et de lire les notes), et d'essayer de les comprendre et adapter leurs valeurs philosophiques pour les mettre en perspective avec notre vie quotidienne moderne (environ 7€ en livre de poche... ;-)

Je vous conseille ce livre, il a résonné en moi de manière très personnelle, et je pense que, quelle que soit votre façon de penser, de croire ou ne pas croire, il vous fera peut être apprendre des choses, et certainement évoluer et réfléchir, sur vous même et sur le monde qui nous entoure.

Alors, tentés?


2 commentaires:

  1. S'il est aussi doué dans l'écriture de son bouquin que dans celle de la série "fais pas ci fait pas ça " que j'adore, je suis bien tentée ! Merci pour la découverte

    RépondreSupprimer