jeudi 16 mars 2017

Trois, puis bientôt quatre enfants: Leurs écarts d'âge.




Quand j'étais dans ma phase "tableau excel, swap et autre bilan comptable avantages/inconvénients, pour ou contre un petit quatrième" (la phase de questionnements un peu ridicules, a posteriori), la question de l'écart d'âge de cet éventuel bébé avec ses frère et soeur s'était posée.
(tout comme chez Mini-reyve, je viens de lire son billet)

Mes enfants ont bientôt 9 ans, 6 ans et demi, 3 ans.

"Et il y va avoir un gros écart entre l'ainée et le dernier, et est-ce qu'un bébé ça va les intéresser, et est-ce que ça ne va pas carrément les gêner, et, et...
En somme, et pour pousser un peu le raisonnement à son maximum... et si ce bébé naissait trop jeune?" (hé hé).





Quand j'ai enfin eu réalisé que, quand on a quatre enfants, il y a rarement, dans l'espèce humaine en tous cas, deux ans d'écart seulement entre le premier et le dernier, et que ces questionnements n'étaient qu'une façon de me créer quelques freins supplémentaires (la prise de chou, un loisir comme un autre!), je me suis complètement détendue sur le sujet.


Et quand j'entends comme mes enfants se projettent, et s'imaginent chacun dans des rôles très précis par rapport à l'arrivée de leur petit frère, je me dis qu'en fait, ça va être super, toutes ces différences d'âge.
"Maman je pourrai garder tout le monde et vous irez au restaurant!", "je donnerai le biberon", "et moi je lui changerai ses couches!" (mmmoui, l'envie vous passera peut-être), "on s'en occupera dans le bain", "on lui donnera à manger", "et tu imagines tous les Lego qu'il va avoir?", "je lui apprendrai les couleurs!" (pas idiot, c'est justement le truc qu'on avait complètement oublié de faire avec notre troisième... alors que l'aînée les connaissait sur le bout des doigts à 18 mois, bien sûr!)


Pour la première fois, mes deux plus grands enfants garderont peut-être, toute leur vie, le souvenir de la naissance de ce bébé.
Mes enfants seront relativement autonomes, ce qui, finalement, sera moins fatigant pour moi. Ils "m'aideront"... pas dans le sens ou je vais leur demander de s'occuper du bébé, bien sûr, mais tout simplement parce qu'ils seront capables, déjà, de s'occuper d'eux-mêmes. Et ça, ça fera une énorme différence avec ce que j'ai vécu auparavant!

Quand j'ai eu mon deuxième enfant, ma grande avait tout juste deux ans, et même si pas un jour ne passe sans que je me dise que c'est génial qu'ils soient aussi rapprochés et complices, j'ai trouvé la première année passionnante, mais aussi un peu difficile physiquement et nerveusement.


Alors voilà. Quand je constate la co-éducation qui s'est mise en place, le plus naturellement du monde, entre nos trois enfants, et la richesse que cela peut apporter à chacun d'entre eux au quotidien, j'ai simplement confiance dans le fait que l'arrivée du quatrième ne sera qu'un enrichissement des combinaisons. Une brique de plus pour leur micro-système.

Je sais déjà que le petit frère arrivera dans une famille ou il n'y aura pas seulement ses deux parents pour endosser le rôle de figure rassurante à ses yeux, mais qu'il se sentira sécurisé par pas moins de cinq personnes (on l'a constaté avec notre troisième, aucun problème pour la faire garder par ses grands-parents quand elle était bébé: du moment qu'elle était avec ses demi-dieux Son Frère et Sa Soeur, l'absence -temporaire- de ses parents était presque un détail).

Quand je vois mon aînée transmettre quelques trucs et astuces de séduction à son frère ("je vais te dire les trucs qui plaisent aux filles, ça va te faire gagner du temps"), ou comme elle l'a pris sous son aile pendant toute la deuxième moitié de sa scolarité en maternelle pour jouer à la maitresse avec lui (s'il savait déjà lire en entrant au CP, c'est grâce à elle)... quand je vois les deux plus grands aller dans le bain de leur petite soeur pour jouer avec elle et la surveiller pendant que je fais autre chose, je sais que cet enfant découvrira mille fois plus vite certaine choses, par rapport à mon premier.


Il sera sans cesse distrait, stimulé, éveillé, instruit, sur tout un tas de domaines de la vie... sans que ses parents n'aient à endosser seuls ce rôle, et je trouve ça bien plus cool et naturel (seule avec mon aînée, je n'avais pas forcément toujours envie de jouer aux Duplo pendant 3h, d'imiter la vache, à quatre pattes sur son tapis, ou de feindre une passion dévorante pour l'écoute de ses comptines en boucle...)

Leur petit monde d'enfant, celui dont on est un peu exclu, celui dans lequel les adultes n'existent plus, et auquel je tiens tant (à la fois pour leur complicité, leur imaginaire, leurs jeux... et un peu aussi pour notre tranquillité pendant nos -courts- moments "à deux") n'en sera que plus complet.

Evidemment, il connaitra certainement le gout des bonbons bien avant ses trois ans, il aura certainement déjà vu, comme ce qui est arrivé pour notre troisième, "Titanic", "Jurassic" Park et "Love Actually" avant même d'entrer en petite section... et on aura peut-être besoin de freiner, de rappeler aux plus grands qu'il sera encore un peu petit pour faire certaines choses...

Mais je sais déjà que ce bébé sera entouré de tout un tas de stimulations extérieures qui ne pourront que lui être bénéfiques.
Et quand je vois le plaisir que mon fils a à câliner sa petite soeur, quand il me dit régulièrement "elle est trop chou", quand ils pensent déjà au petit héritage qu'ils transmettront à ce nouvel arrivant ("je lui lèguerai mes Sylvanians quand j'aurai 18 ans"!), je sais que sa présence sera bénéfique aux plus grands.

Je sais aussi que, en terme d'entente entre frères et soeurs, l'écart d'âge est moins important que les personnalités, finalement. Et sur ce point, je n'ai aucune maîtrise. A part celle d'avoir fait le choix, avec jean-Chou, de leur offrir plusieurs combinaisons d'entente possibles... et de faire en sorte de favoriser, entre eux, l'esprit de négociation et d'équipe, plutôt que la rivalité et la compétition.
A eux de se débrouiller... ils auront les clés!

J'ai assez hâte!


4 commentaires:

  1. Bonsoir Marine je suis l aîné de 4 soeurs,avec ma plus petite soeur j ai 13 ans de différence d âgé et pourtant c est t elle la plus proche de mon Coeur depuis toujours. On s appel sur Skype tres souvent(France-Slovaquie).Ma deuxième soeur a un de moins et troisième cinq de moins. Nos relations sont bien mais sans plus. L Age n est pas important

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton témoignage! Je l'entends régulièrement!

      Supprimer
  2. Merci pour c'est billets qui font que mes doutes s'envolent petit à petit. Et oui même si je suis presque vieille à 38 ans et que les grands vont avoir 9 et 6 ans, maintenant j'en suis persuadée on va le faire venir ce troisième ☺️. Merci.

    RépondreSupprimer