lundi 16 avril 2018

"itinéraire spirituel d'une mère de famille (très) nombreuse", de Marielle Blanchier (et Florence Taylor)




Enceinte de mon troisième enfant, il y a quelques années, plus touchée que ce que je craignais par les commentaires de bonnes fées venant de l'extérieur ("han! mais comment vous allez faire?", "quel courage!", "à votre place, je pourrais pas!"), je m'étais procuré le livre de Marielle Blanchier, à propos duquel je venais de lire un article; "Et ils eurent beaucoup d'enfants".
Un peu pour dédramatiser, dans une sorte d'auto-dérision, histoire de me comparer et me rassurer... sur l'idée de "j'ai de la marge, ça va bien se passer" (à l'époque, elle avait... douze enfants!)

Quelle n'avait pas été ma surprise de découvrir un livre bien plus intéressant qu'espéré, passionnant... ne se contentant pas de nous dresser une liste de conseils pratiques du type "comment laver et trier quinze paires de chaussettes chaque jour", ou d'assertions de type développement personnel sur le mode "j'ai réussi, voici en exclusivité les 10 astuces pour réussir aussi"... mais développant de façon plus profonde les valeurs et visions qui guidaient au quotidien cette mère hors-normes. J'en avais fait la critique ici.

J'avais ensuite trouvé sur le net quelques unes des émissions dans lesquelles elle était venue témoigner (Chez Ardisson, Sophie Davant, etc...).
J'ai toujours été fascinée par les mères de famille nombreuse, qui étaient la norme autrefois, et sont parfois considérées aujourd'hui comme des bêtes de foire, forcément exceptionnelles... alors qu'on a, à mes yeux, beaucoup à apprendre de leur conception, de leur bon sens, de leur philosophie, de leur simplicité.

Aujourd'hui, j'ai un peu plus d'enfants (quatre, une chiffre infime par rapport à Marielle Blanchier, donc), un peu plus d'assurance et de recul... (même s'il y a des jours moins évidents que d'autres) et, sans fantasmer outre-mesure la vie qui est la leur, je reste toujours médusée par la "prouesse" réalisée par ce couple (au dernier recensement, ils avaient quatorze enfants).

J'ai voulu lire le dernier livre de Marielle Blanchier, paru il y a peu, tant son premier m'avait plu: "Itinéraire spirituel d'une mère de famille (très) nombreuse", co-écrit avec Florence Taylor. Elle y développe tout un pan abordé seulement en filigrane dans son premier livre, et pourtant essentiel à sa vie: l'importance de sa foi dans sa façon d'être mère, dans son choix d'avoir beaucoup d'enfants, dans son couple, son engagement.
Je l'ai refermé hier et voici mon ressenti: